Un peu avant la fin d'été, une nouvelle communauté numérique sur Meetup a vu le jour sur le Pays de Morlaix : les Tisserands du Web. Dans cet article, je vais revenir sur les motivations et les ambitions derrière la création de cette communauté en prenant notamment exemple sur Brest mais aussi en décrivant la problématique du numérique en territoire.

L'exemple des communautés sur Brest

Depuis plusieurs années, une dizaine de communautés se sont formées sur le bassin brestois traitant de sujets variés comme la prise de parole en groupe (Toastmaster) pour une des dernières venues, le développement JavaScript (BrestJS), les cryptodevises et la blockchain (Brest BlockTech), le marketing (Growth Brest), la science des datas (Data Science Brest), ...

Cette propagation de l'esprit meetup, et l’ébullition communautaire qui en découle, a différentes conséquences bénéfiques pour le territoire brestois : attractivité, développement économique et financier, mais également enjeux sociaux et sociétaux. J'y reviendrai dans un prochain article.

Ayant participé à la création de 2 communautés, le BrestJS et le Brest BlockTech, j'identifie assez facilement l'importance de ce mouvement et de la transformation effective dans une ville de la taille de Brest. Convaincu qu'il est également possible d'importer cet esprit meetup et ses effets en territoire, je me suis lancé un nouveau challenge : la création d'une nouvelle communauté sur le Pays de Morlaix.

Un territoire numérique encore à construire  

À la manière des Tisserands de l'époque, et ceux encore d'aujourd'hui, le numérique en territoire ne peut se construire qu'en tissant des liens avec le grand public, les acteurs institutionnels et les entreprises. Aujourd'hui, si on prend l'exemple du Pays de Morlaix, le numérique est encore trop peu présent et il y a donc un vrai challenge à accélérer le numérique en territoire.

Il existe différentes initiatives déjà en place notamment pilotées par le Pays de Morlaix comme Morlaix Numérique ou encore la semaine du Numérique du 18 au 22 Novembre. La première est une communauté rassemblant différents acteurs économiques et institutionnels autour de la question. La deuxième étant davantage focalisée sur les usages du numériques autour de la question des données, de la vie privée, ...

Il y a également un nombre important d'ateliers faits par la Communauté de communes de Landivisiau que cela soit à travers la Sphère ou autre. Il ne faut pas oublier également l'ensemble des entreprises du numérique sur le territoire qui au quotidien, auprès de leurs clients, vulgarise le numérique.

L'initiative des Tisserands s'inscrit dans la continuité des actions faites ces dernières années sur le territoire.  L'idée derrière les Tisserands du Web est de faire apparaître un label neutre autour du numérique sur le territoire en construisant une communauté autour de conférences et d'ateliers en lien avec le numérique. L'objectif étant d'affirmer qu'il est possible en territoire de travailler et de vivre autour et avec le numérique.

Le numérique autrement en territoire

Derrière l'objectif des Tisserands du Web de vulgariser et d'amplifier la transformation numérique du territoire, il y a également la volonté de lutter contre une certaine méfiance autour du numérique en milieu rural. La marche forcée vers le tout numérique, sans prendre en compte l'inclusion numérique comme base de départ, ou encore les problématiques liées à l'omniprésence des GAFA's dans notre société, contribuent largement à cette défiance montante.

Pour autant, l'enjeu de la transformation numérique en territoire est un enjeu vital vis à vis des problématiques de revitalisation des communes. La révolution numérique représente une chance pour peu que la culture numérique soit davantage vulgarisée afin d'être comprise par le plus grand nombre sur un territoire. La multiplication des tiers lieux prouve qu'une prise de conscience existe et mérite d'être largement amplifier.

Depuis la fin Juin et le début de l’initiative des Tisserands du Web, la démarche se veut la plus inclusive et neutre sur le territoire. Ainsi, durant l'été, nous avons initié des ateliers de co-construction avec un ensemble d'acteurs afin de travailler sur l'activité future de la communauté. Dans quelques jours, le Mardi 3 Septembre à 19h, un troisième atelier aura lieu à Landivisiau dans les locaux de l'espace de coworking de la Sphère.  

Cela marquera déjà le quatrième événement de la communauté, après avoir déjà fait escale à Morlaix, à Plougonven et à Plougasnou. L'idée de faire circuler la communauté, dans le territoire du Pays de Morlaix, n'était pas quelque chose d'évident d'autant plus pendant une période estivale. Mais cela était primordial pour affirmer la neutralité territoriale des Tisserands. Et pour le moment, avec une vingtaine d'inscriptions à chaque atelier en plein été, et un peu plus d'une quinzaine de participants en moyenne, à mon sens, c'est un bon départ. Cela prouve qu'il est possible de créer une dynamique communautaire en territoire sur le numérique.

Nous n'en sommes qu'au tout début, une dynamique est là et nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour l'amplifier. Pour continuer à suivre l'évolution et les actions des Tisserands du Web, n'hésitez pas à rejoindre le meetup et à nous suivre sur Twitter.